Un campus innovant

Nouvelles technologies, nouveaux usages, nouveaux services, nouvelles contraintes énergétiques, sociales et environnementales...

Les villes changent de visage et le changement qui s’annonce embarque tous les domaines ou presque des sciences de l’ingénieur : BTP, efficacité énergétique et thermique, réseaux électriques intelligents, big data, internet des objets, intelligence artificielle, sciences du vivant et agriculture urbaine, mobilité… 

Dans ce contexte, JUNIA porte une idée forte : la capacité des espaces urbains à réussir leur transition énergétique et sociétale dépendra de leur faculté à créer de l’utile, à inclure les usagers et à multiplier les passerelles entre les grandes fonctions du tissu urbain : gestion des flux et des approvisionnements, organisation des soins, production et distribution de l’énergie, gestion des déchets, loisirs, alimentation, logistiques… Dans ces immenses machines que sont les villes, tout est à repenser, à tester et à déployer. 

C’est bien le sens des quatre démonstrateurs déployés sur le nouveau campus : s’appuyer sur le quartier Vauban-Esquermes pour conduire des expérimentations « grandeur nature » et mettre au point les solutions urbaines de demain, en lien avec ceux qui la font vivre.

Des démonstrateurs, pourquoi ?

Dédiés à des thématiques essentielles pour nos sociétés, les quatre démonstrateurs du quartier Vauban seront autant des lieux de recherche et d’enseignement que des lieux de médiation scientifique, de partage et de débats ouverts à tous, de l’étudiant au savant, de l’entrepreneur au voisin d’en face, du curieux à l’expert. En 2024, la surface allouée aux démonstrateurs sera passée de 316 à 2 490 mètres carrés. Presque huit fois plus...

Qu’est-ce que c’est ?

Un démonstrateur, c’est à la fois un environnement équipé et fonctionnel (un bâtiment, un terrain, un appartement, une serre, tout un quartier…) et une communauté d’usagers : chercheurs, étudiants, professionnels, riverains, designers, créateurs d’entreprises, grand public… Leur présence en un même lieu facilite l’échange, donc l’émergence de nouvelles solutions, mieux pensées et plus utiles.

 

On y fait quoi ?

mène des recherches, des tests et des travaux grandeur nature sur un thème donné : agriculture urbaine, commerce de demain, habitat connecté… Dans cet espace à l’échelle 1:1, chaque usager se retrouve dans des conditions réelles de contraintes et d’usages. Dans ces « living lab », on peut développer un concept, affiner un projet, prototyper un produit ou un service, tester leur réception, incuber sa start-up… Le tout en conditions réelles, donc en intégrant la question des usages ou des nouveaux modèles économiques.

 

Qui les utilise ?

Les démonstrateurs de JUNIA sont ouverts à tous : les étudiants s’y forment, les chercheurs y mènent leurs travaux, les entreprises y testent leurs solutions avec de véritables utilisateurs et le grand public peut s’y tenir au courant des toutes dernières innovations, conçues et testées sous ses yeux.

  • Démonstrateur #1 Agriculture & alimentation de demain

    Enjeu majeur d’un développement responsable des villes, l’agriculture urbaine est l’un des enjeux les plus saillants du développement durable des villes : comment y produire des aliments frais et sains pour le plus grand nombre, à faible coût et de manière écoresponsable ? Avec quelles technologies ?

    Le démonstrateur d’agriculture et alimentation de demain imaginé par JUNIA s’appuiera sur un monument familier de tous les Lillois : le Palais Rameau. Confié par la ville pour 25 ans, le Palais va connaître une nouvelle étape de son histoire et se muer en ferme urbaine verticale. Qu’y fera-t-on ? Au croisement de toutes les disciplines, étudiants, chercheurs et partenaires y exploreront les techniques et les usages propres à
    l’agriculture urbaine et l’alimentation de demain, dans toutes ses dimensions. Cultures verticales, aquaponie et hydroponie, dégusation, laboratoire sensoriel, efficacité énergétique en réseau, gestion de la data, géothermie, robotisation, numérisation, modèle économique, économie collaborative, espaces collaboratifs… L’objectif est de permettre l’émergence de solutions nouvelles probantes dans la ville durable, dans l’agriculture en ville et l’alimentation
    de demain.

    Lieu emblématique, le Palais Rameau restera comme aujourd’hui ouvert à tous. Dédié à la formation, il accueillera bien sûr des étudiants mais aussi des professionnels et des particuliers intéressés de près ou de loin par l’agriculture et nouvelles formes d’alimentation. Outil de recherche, il permettra aux laboratoires de développer leurs propres travaux ou de travailler sur des projets d’entreprises (R&D, prototypage, expérimentation grandeur nature, incubation…). Lieu ouvert enfin, il accueillera tous les publics pour des opérations de médiation scientifique, des démonstrations, des conférences, des rencontres-débats, des ventes de produits…

  • Démonstrateur #2 l’usine du futur

    À quoi ressemblera une usine demain ? Comment les sites industriels géreront-ils des enjeux aussi majeurs que l’automatisation, l’IA, la robotisation ou la maintenance prédictive ? Quel management imaginer ? Comment diminuer l’empreinte environnementale d’une unité de production, limiter sa facture énergétique et maîtriser ses coûts ? Comment articuler chaînes de production et défis logistiques ? Comment protéger ses procédés et ses modes de production des cyberattaques ?

    Pour accompagner l’innovation industrielle, JUNIA programme la construction d’une véritable usine à taille réelle, capable de permettre un dialogue constant entre les élèves ingénieurs, les chercheurs et les entreprises. Objectif de ce projet à la fois pédagogique et industriel : concevoir et tester en conditions réelles un schéma industriel, des phases d’étude à la production elle-même, en intégrant l’ensemble des réflexions qui caractérisent l’industrie de l’avenir. En formant les étudiants à des métiers qui n’existent pour certains pas encore, le démonstrateur sera aussi l’occasion de les accoutumer à intégrer la réflexion sur les solutions technologiques dans une vision plus globale : gestion des consommations, énergie propre, réduction des déchets, économie circulaire, prise en compte des usages… À terme implanté dans la halle technologie de HEI, au cœur de l’îlot Ségard, cette sorte « d’usine-école » viendra compléter les dispositifs déjà en place : fab lab, ateliers…

  • Démonstrateur #3 au cœur de la transition énergétique & sociétale

    Intelligentes, les villes du futur ? De plus en plus. Le mouvement, déjà bien entamé, en fera demain des écosystèmes globaux, capables d’utiliser les technologies de l’information et de la communication (TIC) pour « améliorer » la qualité de leurs services urbains, réduire leurs coûts, diminuer leur impact environnemental, déployer des réseaux de transport intelligents, gérer la production et la distribution d’énergie… Demain, la ville ouverte, sobre, efficace, utile et inclusive ne sera plus un lieu réservé aux urbanistes ou aux informaticiens : paysagistes, spécialistes de l’environnement ou des finances, sociologues et anthropologues… C’est au croisement d’une large gamme de champs disciplinaires que la ville s’inventera.

    Dans le cadre de la marque ADICITÉ® (Ateliers de la ville en transition), JUNIA s’appuie depuis plusieurs années déjà sur le croisement des expertises existantes dans ses trois écoles pour répondre à ces défis. Avec la refonte du campus s’ouvrent de nouvelles opportunités dans les bâtiments que JUNIA rénove ou construit, véritables démonstrateurs à l’échelle 1 de ce qu’il est possible de faire dans des domaines comme l’autoproduction d’énergie renouvelable, le partage de données, les bâtiments intelligents ou la consommation mutualisée d’énergie entre des immeubles distants.

    Concrètement, la diversité du patrimoine immobilier de JUNIA devient un atout : chaque immeuble devient un lieu d’expérimentation, de test et de mise en pratique avec ses propres enjeux d’innovation – un grand terrain de jeu pour les chercheurs et les étudiants, souvent en lien étroit avec ses partenaires de l’Université Catholique de Lille, engagée dans son propre projet Live Tree.

  • Démonstrateur #4 les lieux d’usage intelligents

    Des maisons intelligentes, des appartements qui prennent soin des personnes fragiles, des magasins phygitaux, des amphis ou des classes truffées de capteurs et de technologie pour renforcer les possibilités pédagogiques… Entretenue par l’explosion de l’Internet des Objets, la tendance à transformer chaque bâtiment en lieu connecté ne risque pas de se ralentir et la seule limite est celle de l’inventivité des concepteurs. Mais pour quels usages ?

    C’est pour explorer ces questions que JUNIA a déjà mis en place un premier démonstrateur, à Euratechnologies. La maison intelligente – un appartement complet et fonctionnel de 180 m2 – est un démonstrateur grandeur nature, conçu pour développer des équipements high-techs et tester en conditions réelles les solutions domotiques de la maison de demain. Au cœur du bâtiment Urbawood, le lieu dispose de tous les équipements d’un appartement mais aussi d’un plafond technique, d’un plancher reconfigurable, d’un atelier de prototypage rapide et d’une infrastructure dédiée – tout le nécessaire pour tester une infinité d’usages : santé, maintien à domicile, surveillance et sécurité, réduction des consommations d’énergie, protection de la vie privée…

    Demain, d’autres démonstrateurs permettront d’explorer d’autres usages. La digitalisation et les nouveaux usages de l’économie n’ont pas épargné le commerce physique mais loin de disparaître, celui-ci est en passe de se réinventer. Sur son campus de Bordeaux, JUNIA prévoit donc d’imaginer les commerces de demain, en s’intéressant plus particulièrement aux petites surfaces de centre-ville. Avec des partenaires locaux, ce démonstrateur de magasin intelligent sera implanté dans une authentique cellule commerciale pour permettre aux commerçants et aux entrepreneurs d’inventer le commerce de proximité de demain, en situation réelle et en en lien avec JUNIA.

    Autre lieu connecté, autres usages : sur le campus rénové, JUNIA prévoit d’implanter un « Class-Labs », démonstrateur pensé pour imaginer les espaces pédagogiques de demain. Comment les nouvelles technologies peuvent-elles améliorer la façon d’apprendre ou d’enseigner ? Quelles sont les innovations pertinentes ? Réponse dans ce démonstrateur qui permettra de les imaginer et de les tester rapidement, en situation réelle.

Explorer

Découvrir toutes les facettes de Camplus